Le ministère de l’Agriculture publie un bilan du plan national bien-être animal 2016-2020

Tanit Halfon | 11.06.2020 à 15:24:22 |
transport animal
© iStock-Casarsa

Selon les indicateurs définis par le ministère, le bilan est globalement positif. Certains points n’ont pas du tout avancés, notamment la définition des modalités du mandatement des vétérinaires en protection animale.

Lancé par Stéphane Le Foll, le plan d’action pour le bien-être animal 2016-2020 arrive bientôt à échéance. Le moment de tirer un premier bilan, pour le ministère de l’agriculture qui vient de le mettre en ligne sur son site. Pour évaluer ce plan,  4 niveaux d’indicateurs ont été définis, illustrés sous la forme de pastilles colorées (vert à rouge). Au 30 avril 2019, sur les 20 actions listées dans le plan, seules 4 n’ont pas du tout avancées. Néanmoins, ce petit nombre concerne particulièrement la profession vétérinaire puisque l’une des actions est la publication d’une instruction technique détaillant les modalités du ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK