Le geofencing, un nouvel usage en élevage

Tanit Halfon | 17.04.2019 à 10:58:36 |
kitgeofencing
© @Zoetis

Le laboratoire Zoetis propose aux vétérinaires porcins une technologie de géorepérage utilisable en élevage. L’objectif : améliorer l’application de la biosécurité.

Depuis janvier 2018, la technologie de géorepérage (ou « geofencing »), fait ses premiers pas dans les élevages porcins. Développé par le laboratoire Zoetis France, l’outil Move&Improve permet de contrôler les mouvements de personnes ou d’objets à l’intérieur d’un élevage. Comme nous l’explique Frédéric Colin, responsable vétérinaire national gamme porc de Zoetis, l’idée de départ était de mettre à disposition des vétérinaires un outil pour améliorer l’observance* en élevage, notamment dans le cadre de programmes de stabilisation ou d’éradication du syndrome dysgénésique et respiratoire porcin (SDRP). Mais il apparaît qu’il permet aussi de mettre en évidence les points critiques en biosécurité interne, et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK