Le gavage des animaux bientôt interdit en région bruxelloise

Bénédicte Iturria | 21.02.2017 à 11:14:32 |
Foie gras
© cynoclub - iStock

Le Gouvernement bruxellois a approuvé en première lecture le 17 février dernier, un avant-projet d’ordonnance qui interdit le gavage des animaux en région bruxelloise.

L’initiative de la Secrétaire d’État en charge du bien-être animal, Bianca Debaets (CD&V) concerne en particulier le gavage de canards en vue de la production de foie gras. Actuellement aucun producteur de foie gras n’est enregistré dans cette région. La modification ainsi apportée à la loi bien-être animal du 14 août 1986 rendra toute nouvelle installation impossible. Par cette mesure, la Secrétaire générale affirme la volonté de la région bruxelloise de devenir une région pleinement respectueuse du bien-être animal. En tant que capitale du pays et de l’Europe, Bruxelles veut ainsi montrer l’exemple en la matière, et envoie un signal fort au deux autres régions du pays où se pratique le gavage, surtout dans le sud de la Belgique.

Selon une étude Ipsos, commandée l’année dernière par l’association de protection animale Gaia, plus de 84% des Belges sont en faveur de l’interdiction du gavage des animaux. Déjà en 2015 un petit pas en avant avait été fait par la Chambre fédérale et le Parlement bruxellois qui avaient retiré le foie gras de leur menu, tout comme l’avait fait en 2014 le Parlement flamand et la province du Limbourg.

Bénédicte Iturria
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK