Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine vote un plan de soutien à la médecine vétérinaire pour les animaux de rente

Tanit Halfon

| 28.06.2022 à 17:07:00 |
© iStock-recep-bg

Ce plan, d’une durée de 4 ans, bénéficie d’une enveloppe budgétaire de plus de 26 millions d’euros. Parmi les actions listées, a été intégré le projet de création d’une 5e école nationale vétérinaire à Limoges.

La Région Nouvelle-Aquitaine a pris acte de la problématique du maillage vétérinaire. En séance plénière du mardi 21 juin 2022, à Bordeaux, a ainsi été voté un plan de soutien à la médecine vétérinaire pour les animaux de rente, pour la période 2022-2026.Comme il est expliqué dans le compte-rendu de séance, « la Nouvelle-Aquitaine est la première région agricole de France et subit de plein fouet la déprise vétérinaire en milieu rural » : en tout, 2 154 vétérinaires sont installés dans la région, « mais ils sont de plus en plus concentrés en milieu urbain ». En 5 ans, selon le compte-rendu, il y a ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Tanit Halfon

Sur le même thème
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application