Le Comité national d’éthique des abattoirs donne les directions à prendre

Clothilde Barde | 21.02.2019 à 11:38:06 |
Des vaches allant à l’abattoir
© emesilva – istock

Le CNEAb a publié une synthèse des pistes de progrès réglementaires à envisager en France pour améliorer les conditions de bien-être animal lors de l’abattage.

Des progrès réglementaires peuvent être apportés à l’ultime étape de la vie des animaux d’élevage. La démarche répond à des enjeux multiples, qu’ils concernent le bien-être animal (BEA), l’éthique, l’aspect sanitaire, social ou scientifique. Une analyse des attentes sociétales, de la politique publique, de l’évolution de la législation et de la réglementation relatives à l’amélioration de la protection animale dans les établissements d’abattage a été réalisée par le Comité national d’éthi?que des abattoirs (CNEAb), qui en a publié la synthèse le 7 février 2019.

53 recommandations
Pendant 18 mois (de septembre 2017 à janvier 2019), le CNEAb, mis en place par le Conseil national de l’alimentation (CNA) et dont les travaux ont été encadrés par Jean-Luc Angot et Pierre Le Neindre, a réuni les principaux acteurs concernés, ainsi que des chercheurs (sociologues, juristes, philosophes, scientifiques, etc.) pour tenter de dessiner de manière concertée l’abattoir de demain. Ils se sont intéressés aux différentes étapes de l’abattage (du transfert au contrôle post-mortem) des animaux de boucherie (bovins, ovins, caprins et porcins) comme des volailles et des lapins. Ce long processus a abouti à 53?recommandations, dont 12 « recommandations clés consensuelles », considérées par le comité comme « nécessaires pour atteindre les objectifs communs partagés de l’existence des abattoirs sur le territoire français, de l’amélioration de la protection animale et des conditions de travail des salariés et des contrôleurs ».

Retrouvez l'intégralité de cet article en page 28 de La Semaine Vétérinaire n° 1797.

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK