Le chômage du secteur vétérinaire au-dessus de la barre des 10 %

27.06.2013 à 06:00:00 |
©

Les professions libérales, plus dynamiques que les autres secteurs, affichent un taux de chômage moins élevé. Les juniors sont les moins bien lotis.

Malgré la conjoncture, les professions libérales font partie des secteurs économiques les plus dynamiques, notamment en termes d’emploi, selon la dernière étude du cabinet Ithaque et l’Observatoire des métiers dans les professions libérales (OMPL). Ces branches professionnelles affichent un taux de chômage peu élevé par rapport au reste du marché, et offrent une expérience et un savoir-être appréciés. Leurs salariés connaissent un taux de chômage apparent (par catégorie) inférieur à la moyenne nationale (12,7 %). Selon l’OMPL, seuls 8,6 % ont connu une période sans emploi dans l’année (2010). L’étude, qui porte sur un panel de 451 700 salariés, a ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK