Le chlorure de sodium désormais soumis à prescription

Michaella Igoho-Moradel | 24.05.2018 à 11:48:49 |
quelqu’un qui verse du sel dans un verre d’eau
© ReggieLavoie – iStock

Après le glucose injectable, le chlorure de sodium passe sur prescription vétérinaire.

Le sucre… et maintenant le sel. Un arrêté publié le 18 mai au Journal officiel classe officiellement le chlorure de sodium sur la liste I des substances vénéneuses. Conséquence importante pour le praticien, les solutés de chlorure de sodium passent sur prescription vétérinaire obligatoire, quand bien même ces derniers seraient perfusés par un vétérinaire aux animaux qu’ils soignent. Une nouvelle obligation pour le praticien, qui devra rédiger une ordonnance remise ensuite au propriétaire de l’animal. Elle concerne les animaux de compagnie et ceux dont la chair ou les produits sont destinés à la consommation humaine, même si le temps d’attente est égal à zéro. En janvier dernier, l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) – adossée à l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) – s’était prononcée en faveur de ce classement en expliquant que cette « obligation d’une prescription vétérinaire est cohérente avec les indications et le mode d’administration de ces médicaments vétérinaires ».

Retrouvez l'intégralité de cet article en page 12 de La Semaine Vétérinaire n° 1765.

Michaella Igoho-Moradel
3 commentaires
avatar
Thierry Lhussier, Vétérinaire le 24-05-2018 à 20:43:50
Devrais-je donc me prescrire une ordonnance pour saler mon steak-frites ?
Le concours du ministre le plus CON est ouvert.
Celui-ci est donc dans au top niveau pour la 1ère place.
A quand donc une taxe pour l'eau,
et à bientôt pour l'oxygène.
Oxygène qui devra donc obtenir son AMM.
Je n'épiloguerai pas plus, quoique l'envie me démange.
avatar
pchi le 25-05-2018 à 01:56:14
Et qu'en est-il du NaCl iso qui sert à irriguer les abcès de nos matous des villes et des campagnes ?
Une ordonnance !
Quid de celui qui sert à entraîner dans nos compresses l'epiphora muco-purulent de nos cockers préférés ?
Une ordonnance !
On arrivera bientôt à reformer des brigades de "Gabelous" destinées à surveiller les mouvements de cet or blanc qu'est le sel. Attention : 1789 a été motivé en partie par une révolte contre la gabelle.
avatar
Michel Vandermeersch, Vétérinaire le 27-05-2018 à 12:10:04
la connerie administrative est sans limites.....
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK