Le CEPEF 4 cherche à recruter 40000 équidés - Le Point Vétérinaire.fr

Le CEPEF 4 cherche à recruter 40000 équidés

Latifa Khenissi | 12.02.2021 à 11:00:00 |
Cheval
© Frogman1484-Istock

Vous avez probablement entendu parler des études du CEPEF qui sont, à ce jour, les plus larges études multicentriques sur la mortalité péri-anesthésique des équidés. Le CEPEF 4 cherche à recruter 40000 équidés depuis novembre 2020.

Johnston (et al.) a publié en 2004 que le taux de mortalité péri-anesthésique chez les équidés était globalement de 1,9 %, et de 0,9 % lorsque les coliques étaient exclues. Ces études ont également identifié de nombreux facteurs de risque importants. Cependant, depuis 2004, beaucoup de choses ont changé, comme la disparition de l'halothane. Il est temps maintenant de réévaluer ce taux de mortalité et de voir ce qui a pu changer. Ainsi le CEPEF 4 cherche à recruter 40000 équidés depuis novembre 2020.

L'idée est d'inclure chaque équidé de votre clientèle qui nécessite une anesthésie générale ; une sédation debout, nécessitant une perfusion à débit constant (CRI), ou au moins une deuxième injection pour prolonger la durée de la sédation ; pour une chirurgie, une IRM (Imagerie par résonance magnétique), un scanner (tomographie par ordinateur) et/ou une scintigraphie.

Si vous choisissez de participer à l'étude, il est important d'inclure chaque équidé anesthésié ou sous sédation pour ces procédures. Si cela ne vous convient pas de le faire pendant une longue période, vous pouvez décider de n'impliquer votre établissement que pour une semaine ou un mois. Il n'y a pas de durée particulière à laquelle vous devez vous engager tant que vous incluez tous les équidés éligibles au cours de cette période afin de ne pas biaiser les données.

Si vous souhaitez participer, vous pourriez avoir accès aux données de votre propre clinique ou centre hospitalier. Nous prévoyons également d'analyser les données françaises afin de les publier dans une revue française.

Pour participer à l'étude, vous devrez vous inscrire sur ce site de l'enquête Cepef 4.

Latifa Khenissi, vétérinaire spécialiste en anesthésie et analgésie (Dipl. ECVAA). Praticienne à l’hôpital vétérinaire de l'Université de Bristol (Langford Vet)

Latifa Khenissi
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application