Le bien-être des ovins et de caprins à l'abattoir à l'étude

Clothilde Barde

| 22.11.2021 à 08:30:00 |
© dageldog

L’autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) identifie les facteurs de risque pouvant nuire au bien-être des ovins et des caprins au cours de leur abattage dans un rapport publié le 8 novembre 2021.

Au total, 40 risques pour le bien-être (BEA) qui pourraient survenir pendant l'abattage ont été identifiés et caractérisés dans le rapport rendu par les experts de l'Efsa le 8 novembre 2021. En effet, l'Efsa a été mandaté par la Commission Européenne pour rendre un avis scientifique indépendant sur l'abattage d'ovins et de caprins destinés à la consommation humaine, couvrant toutes les étapes du processus d'abattage. Cette étude avait pour objectif d'identifier les facteurs de risques pour le BEA à l'abattage. Les dangers des pratiques d'abattage courantes, leurs origines, les mesures préventives et correctives et leurs conséquences sur le BEA ont été identifiés à partir de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Clothilde Barde

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application