Le 22 mai, Journée internationale de la diversité biologique

Clothilde Barde | 22.05.2018 à 16:35:04 |
biodiversite
© cinoby - iStock

La Journée internationale de la diversité biologique se tient aujourd’hui. L’occasion de fêter les 25 ans de la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies.

Une biodiversité indispensable
Même si l’importance de la diversité biologique pour les générations présentes et futures est aujourd’hui reconnue mondialement, certaines activités humaines continuent de réduire le nombre d’espèces vivantes. Etant donné l’importance de l’éducation du public sur ce sujet, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé depuis 2000, le 22 mai comme étant la Journée internationale dédiée à la promotion de la diversité biologique au niveau planétaire. Cette journée est dès lors consacrée à la sensibilisation et à la compréhension pour le grand public des enjeux liés à la biodiversité à travers le monde.

Les 25 ans de la Convention sur la diversité biologique
Cet évènement permettra de surcroit de commémorer les 25 ans de l’entrée en vigueur en 1993 de la Convention sur la diversité biologique (CBD) par les Nations Unies. En effet, ce traité avait été une première étape cruciale pour la reconnaissance de la biodiversité mondiale comme enjeu essentiel à l’échelle internationale. Il avait plusieurs grands objectifs : la conservation de la diversité biologique, l’utilisation durable de ses éléments constitutifs et de ses ressources génétiques, ainsi que le partage juste et équitable des avantages qui en découlent. Cette édition 2018 permet de dresser un bilan. La Convention a globalement permis de nombreuses avancées. Ainsi, des mesures telles que l'élaboration d'orientations scientifiques pour la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité, l'entrée en vigueur du Protocole de Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques, l’entrée en vigueur du Protocole de Nagoya sur l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation ou la création et la mise en œuvre de stratégies et de plans d'action nationaux pour protéger la diversité biologique ont été mise en place.

Une stratégie forte à l’horizon 2020
Le Plan stratégique international, portant sur la biodiversité biologique et devant se dérouler de 2011 à 2020, a aussi vu bon nombre de ses 20 objectifs (objectifs d’Aichi pour la biodiversité) mis en oeuvre. Ce dernier sert ainsi de cadre flexible pour l'établissement d'objectifs nationaux et régionaux.
Pour la commémoration de cette journée, des événements et des réunions auront lieu à Montréal et à New York, prémices de la Conférence des Nations Unies sur la diversité biologique qui se tiendra en novembre 2018 à Sharm El Sheikh, en Égypte. Et, cet évènement planétaire se poursuivra en France, comme chaque année depuis 2007, par l’organisation de la fête de la nature par le Comité Français de l’Union Internationale de Conservation de la Nature et du magazine Terre Sauvage. Cinq jours pendant lesquels des manifestations gratuites auront pour objectif de permettre à tous les publics de vivre une expérience au contact de la nature.

 

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK