Lancement d’un Haut Conseil « Une seule santé »

Michaella Igoho-Moradel | 12.11.2020 à 19:33:18 |
© © D. R.

Des organisations internationales annoncent la création d’un Haut Conseil « Une Seule santé » dont la France endosse le rôle de chef de file.

Le colloque co-organisé par les députés Loïc Dombreval (A91) et Yolaine de Courson le 1er octobre autour du concept « Une Seule santé » (One health) a été l’occasion pour Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, d’annoncer l’initiative française de création d’un « Haut Conseil Une Seule Santé », sur le modèle du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC). Après les annonces, l’heure est aux actions concrètes !

Un Haut Conseil composé d’experts de haut niveau

Les dirigeants de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), de l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) ont décidé ce jour de créer un Conseil d’experts de haut niveau « Une seule santé ». Ce Haut Conseil « Une seule santé » impliquera les quatre organisations et des experts internationaux en sciences humaines, animales, sociales et de l’environnement. Loïc Dombreval, qui s’est fortement mobilisé pour la concrétisation du concept « Une seule santé », se félicite de cette décision qui intervient deux jours seulement après la publication au Journal officiel de la proposition de résolution, dont il est l’un des signataires, visant à créer un « Haut Conseil Une Seule Santé ». « Une future arme très efficace pour prévenir de futures pandémies issues des animaux telles que la Covid-19 » a-t-il tweeté.

Un siège international parisien ?

Le Haut Conseil « Une seule santé »  aura pour missions de « « fournir dès la première alerte les données et les recommandations dont les responsables politiques ont besoin pour enrayer les pandémies naissantes » et « fournir à chacun des points de repère objectifs et factuels pour couper court aux contagions infodémiques qui sèment la confusion dans les opinions publiques et risquent de faire perdre un temps précieux dans la mise en œuvre des mesures sanitaires. » La 3ème édition du Forum de la Paix, initiative multilatérale à l’impulsion du Président Emmanuel MACRON, a aussi été l’occasion d’officialiser ce «Haut Conseil Une Seule Santé» dont le siège international pourrait être parisien.

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK