La Wallonie dresse un bilan de la stérilisation obligatoire des chats

Bénédicte Iturria

| 01.09.2021 à 14:29:00 |
© DR

Si le taux d’euthanasies dans les refuges a baissé depuis l’instauration de cette obligation, le bilan reste mitigé. Des moyens sont mis en œuvre pour responsabiliser les propriétaires.

Depuis un peu plus de 3 ans, il est obligatoire de faire stériliser son chat en Belgique, avant qu’il n’ait atteint l’âge de 5 mois pour la région flamande et l’âge de 6 mois pour Bruxelles et la Wallonie. Cette mesure avait été votée afin de lutter contre l’abandon, la prolifération des chats errants et la surpopulation dans les refuges qui conduit malheureusement à des euthanasies faute de places suffisantes. Selon l’association de protection animale GAIA, en 2013 (date des dernières statistiques fédérales), 32 315 chats ont été recueillis dans les 119 refuges belges qui ont répondu au sondage des ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Bénédicte Iturria

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application