La vache Ferrandaise, le lapin Chèvre et le mouton Belle-Île reçoivent un prix pour l’agrobiodiversité animale - Le Point Vétérinaire.fr

La vache Ferrandaise, le lapin Chèvre et le mouton Belle-Île reçoivent un prix pour l’agrobiodiversité animale

Sarah André

| 06.06.2024 à 14:19:00 |
© Prix de l'Agrobiodiversité Animale 2024

Le 15 mai 2024, Ceva Santé Animale et la Fondation du patrimoine ont récompensé une association et deux éleveurs pour leur engagement dans la préservation des animaux d’élevage français.

C’est lors de la journée mondiale des espèces menacées que les trois lauréats de la 12e édition du Prix national pour l’agrobiodiversité animale ont été annoncés. Cette année figure en tête la vache Ferrandaise. Ce projet, porté par l’association de sauvegarde de la race bovine Ferrandaise (Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes), consiste à créer une marque ainsi qu’un circuit découverte des produits Ferrandais nommé « route de la Ferrandaise ». Cette race bovine a effectivement été sauvée in extremis d’une disparition dans les années 70 par des éleveurs ayant fondé cette association.

Un éleveur cunicole de la Haute-Vienne, Julien Bousiquier, s’est vu attribué le 2e prix pour son élevage en plein air de lapins Chèvre, une race locale. Le projet de cet éleveur est de développer le club du lapin Chèvre pour assurer la survie de cette race ; et de créer un conservatoire ainsi qu’un syndicat d’éleveurs.

Enfin, sur la 3e marche du podium s’élève le mouton Belle-Île, au cœur d’un projet porté par deux éleveurs bretons Anaïs Langlais et Antoine Floury. Leur idée a été de réunir leur troupeau de brebis Belle-Île avec la culture du houblon biologique en Bretagne. Les moutons participent ainsi à l’effeuillage de leurs cultures. Leur objectif est double : faire découvrir cette race et créer de nouvelles parcelles pour les rotations. Le houblon cultivé est vendu à des brasseurs locaux.

Ces trois projets se sont vus récompensés d’une dotation pour les aider dans leur développement.

Sarah André

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application