La vache armoricaine, premier lauréat du Prix pour l’agrobiodiversité animale 2023 - Le Point Vétérinaire.fr

La vache armoricaine, premier lauréat du Prix pour l’agrobiodiversité animale 2023

Michaella Igoho-Moradel

| 19.05.2023 à 14:32:00 |
© Ceva Santé animale

Trois projets ont été récompensés pour leur action en faveur de la préservation des animaux de la ferme menacés de disparition.

Le 11 mai dernier, s’est tenue à Paris la remise du Prix national de la Fondation du patrimoine pour l’agrobiodiversité animale. Crée en 2012, par la Fondation du patrimoine et le laboratoire Ceva Santé animale, avec le soutien du ministère de l'Agriculture, ce prix recompense des actions originales de préservation et de valorisation de races agricoles françaises à faible effectif. Le jury s’appuie sur trois critères majeurs : la valorisation économique du projet, son impact social ou environnemental sur un territoire, les actions de sensibilisation et de communication autour d’une race à préserver.

Pour cette 11ème édition, le premier Prix a été remis à Christophe Lebret qui a développé des circuits courts autour de la vache armoricaine pour une production durable. Il a reçu une dotation de 15 000€ qui permettra notamment de créer et aménager un point de vente pour le retrait des colis de viande en filière courte et locale. Le deuxième Prix a été décerné à Victoire Carton, directrice de l’exploitation du lycée agricole de la Ferme du Manus, pour son projet pédagogique autour du coq pêche du Limousin. Avec une dotation de 10 000€, elle compte entre autres lancer une étude génétique et un conseil technique de l'espèce auprès du SYSSAF (Syndicat des Sélectionneurs Avicoles et Aquacoles Français) et de la chambre d'agriculture de Corrèze. Enfin, le troisième Prix a été attribué à Mathias et Charline Chebrou, éleveurs de la Ferme du Vieux Chêne dont le travail valorise la chèvre poitevine. Une dotation de 7000€ leur permettra d’élever les chevrettes jusqu’au sevrage afin de les vendre aux futurs éleveurs qui souhaitent bénéficier d’animaux de qualité, d’optimiser l'accueil des chevrettes et développer la communication pour plus de visibilité.

« Plus les années passent, plus le Prix de l’agrobiodiversité résonne comme une évidence pour soutenir ces éleveurs qui s’engagent chaque jour dans des projets d'agriculture durable et de valorisation de la biodiversité animale. Depuis la création du prix il y a 11 ans, l’urgence de préserver notre biodiversité agricole ne cesse de croître, et chez Ceva Santé Animale, nous sommes fiers de pouvoir mettre en lumière ces projets essentiels dans la sauvegarde de nos écosystèmes et valoriser le lien qui unit les hommes aux animaux et à l’environnement » a précisé Dr Marc Prikazsky, PDG de Ceva Santé animale.

Michaella Igoho-Moradel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application