La surveillance de la FCO s’intensifie

Clothilde Barde | 18.10.2018 à 10:39:13 |
Troupeau de moutons
© © Gwenvidig – iStock

De nouvelles instructions concernant les modalités de surveillance et de notification des cas de suspicion et des foyers de fièvre catarrhale ovine de sérotypes 4 et 8 en France métropolitaine et en Corse viennent d’être publiées par la Direction générale de l’alimentation.

« La France continentale, actuellement zone d’enzootie de FCO pour les sérotypes 4 et 8 (FCO-4 et 8), doit rester réactive afin de détecter et d’agir au plus vite en cas d’introduction d’un nouveau sérotype sur le territoire », a indiqué le directeur général de l’alimentation, Patrick Dehaumont, dans une note publiée le 3 octobre. Il a ajouté qu’il en était de même pour la Corse, actuellement aussi en zone réglementée pour les sérotypes 1, 2, 4, 8 et 16. En effet, avec les changements climatiques actuels, les aires de dispersion des insectes vecteurs évoluent, ce qui, associé à des mouvements d’animaux importants, a conduit récemment à l’arrivée de nouveaux sérotypes en France continentale (FCO-4 en novembre 2017 en Savoie) et à de nouvelles menaces en Corse (FCO-3). La vigilance doit donc se poursuivre. Pour cela, les mesures de surveillance et de notification des zones de suspicions et de foyers de FCO-4 et 8 prises jusqu’à présent (surveillance clinique et programmée en France continentale, surveillance programmée à l’abattoir et mesures de contrôle par vaccination pour les sérotypes 4 et 1 en Corse) doivent être renforcées via de nouvelles recommandations de la Direction générale de l’alimentation (DGal).

Retrouvez l'intégralité de cet article en page 32 de La Semaine Vétérinaire n° 1781.

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK