La remise à disposition du vaccin Pirodog repoussée à mars 2023 - Le Point Vétérinaire.fr

La remise à disposition du vaccin Pirodog repoussée à mars 2023

Michaella Igoho-Moradel

| 05.01.2023 à 12:38:00 |
© Istock - Sergii Gnatiuk

 Après une première rupture du 22 juillet au 26 octobre 2022, Pirodog (Boehringer Ingelheim), un vaccin inactivé adjuvé de la piroplasmose canine, est en rupture depuis le 7 novembre 2022.

Selon les informations communiquées par l’Agence nationale du médicament vétérinaire (Anses-ANMV), le vaccin Pirodog devait être disponible en février 2023. Mais sa remise à disposition est finalement repoussée à mars 2023.

En l’absence de vaccin équivalent autorisé, il est possible de protéger les chiens à l’aide d’antiparasitaires ayant une action contre les tiques rapide (moins de 48 heures). « En l'absence de données scientifiques consensuelles, la reprise de vaccination - simple injection de rappel ou primovaccination en 2 injections - sera définie au cas par cas en tenant compte de l'état de santé général du chien*, du contexte épidémiologique dans lequel il évolue** et du retard de rappel de vaccination constaté*** ».

*Voir RCP 4.5. i) Précautions particulières d'emploi chez l'animal.

** RCP 4.9. Posologie et voie d'administration : Rappels annuels ou semestriels selon les risques épidémiologiques

***Se reporter aux recommandations diffusées par le titulaire de l’AMM

Michaella Igoho-Moradel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application