La relaxe des éleveurs prononcée par les juges de Niort est contestée

17.05.2013 à 06:00:00 |
©

La cour d’appel de Poitiers examinera, le 20 juin 2013, l’affaire des importations illégales de médicaments espagnols par quatre éleveurs, à la suite de leur relaxe, le 21 mars, par le tribunal de Niort.

Quatre éleveurs des Deux-Sèvres avaient pris l’habitude de s’approvisionner illégalement en médicaments vétérinaires en Espagne. Ils ont été pris par les douanes, le 18 janvier 2008. Or, à la surprise générale, le tribunal correctionnel de Niort a ordonné leur relaxe, le 21 mars dernier. À la demande du ministère de l’Agriculture, le parquet a fait appel. Les faits seront donc réexaminés par la cour de Poitiers, le 20 juin prochain. Lire la suite (réservé aux abonnés) Éric Vandaële

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application