La question de l’animal en société rentre au Sénat

Tanit Halfon | 11.12.2018 à 16:48:53 |
sénat
© © Thanakrit Sathavornmanee - istock

Le sénateur Arnaud Bazin va piloter un nouveau groupe adhoc, rattaché au groupe élevage, sur la place de l’animal en société.

Le mercredi 5 décembre, le Sénat a acté la création d’un nouveau groupe adhoc sur le thème de « Animal et Société ». Rattaché au groupe d’étude élevage, il sera piloté par le sénateur et vétérinaire Arnaud Bazin.

Les objectifs du groupe sont doubles, comme nous l’explique notre confrère. « Il s’agit d’abord de préparer le Sénat aux évolutions législatives à venir sur ces questions d'actualités. Pour y arriver, le Sénat doit structurer cette réflexion sur des bases historiques, philosophiques…, souligne-t-il. A côté de cela, il y a des sujets plus concrets dont les parlementaires peuvent se saisir immédiatement, comme par exemple le trafic d’ivoire et des animaux protégés. J’ai d’ailleurs interpellé le gouvernement sur ces problématiques. »

Plusieurs auditions sont d’ores et déjà prévues dans les mois qui viennent, et les personnes sollicitées viennent d’horizons multiples. « Nous recevrons des historiens, philosophes et spécialistes en droit, indique le sénateur. Des chercheurs de l’institut national de recherche agronomique sont également conviés, afin de pouvoir appréhender les questions de la conscience et de la douleur animale. Enfin, nous rencontrerons les professionnels, tels que les industriels, les employés d’abattoirs, le corps des inspecteurs de santé publique, les éleveurs, mais aussi les grandes associations de protection animale. »

Pour notre confrère, ce groupe permettra « le moment venu, de légiférer dans de bonnes conditions. » Et ajoute : « à mes yeux, c’est aussi une façon de faire progresser l’Humanité. »

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK