« La profession se voit contrainte de faire des concessions »

26.05.2011 à 06:00:00 |
©

« L’ordonnance du 20 janvier 2011 a été décriée dans la presse professionnelle équine parce qu’elle définit plus précisément l’acte vétérinaire. Les discussions actuelles portent sur les arrêtés d’application concernant les actes dérogatoires accessibles aux propriétaires et aux détenteurs d’équidés professionnels, ainsi que sur des rectifications de la loi.

Sous la pression conjointe du ministère, des associations d’ostéopathes et de dentistes (qui ont habilement déposé un recours en Conseil d’Etat), la profession vétérinaire s’est vu contrainte de faire des concessions », explique Jean-Yves Gauchot, président de l’Avef. La Semaine Vétérinaire : Les vétérinaires équins qui pratiquent l’ostéopathie s’inquiètent de voir cette discipline s’ouvrir à des “laïcs”, avec les conséquences parfois dramatiques déjà observées si la technique est mal pratiquée ou inadaptée au contexte médical de l’animal. Jean-Yves Gauchot : Il est vrai que la profession s’est mobilisée, depuis de nombreuses années, pour que  les vétérinaires accèdent à la pratique de l’ostéopathie notamment ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK