La peur du Coronavirus tue inutilement chats et chiens

Anne - Claire Gagnon | 13.02.2020 à 14:43:32 |
chat en Chine
© Mimi Yan

Il serait salutaire de trouver un vaccin contre la peur, celle de la contagion supposée des chats et chiens envers leurs humains et vice-versa, qui n’a aucun fondement scientifique. La WSAVA vient de s’exprimer en appelant tous les vétérinaires à rassurer...

La WSAVA vient de s’exprimer en appelant tous les vétérinaires à rassurer leurs clients, maintenir les animaux de compagnie au domicile de leurs propriétaires (éventuellement en quarantaine) et de leur fournir le gîte et le couvert s’ils étaient, par malheur, hospitalisés. Les scènes d’abandons, de défénestrations des animaux de compagnie en Chine soulèvent l’indignation de toutes parts. D’autant que parmi les trois antiviraux (GS-441525, GC374, Remdesivir) dont on dispose actuellement, les effets thérapeutiques sont attestés pour deux d’entre eux contre la Péritonite Infectieuse Féline (PIF) chez les chats. La recherche vétérinaire a été aux avant-postes, n’adoptons pas des comportements rétrogrades en accusant ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Anne - Claire Gagnon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK