La permanence et continuité des soins

Julien Buquet | 28.02.2019 à 09:47:05 |
Dessin d’Emmanuel Thébaud
© Emmanuel Thébaud

La permanence et continuité des soins est un sujet d’importance dans le quotidien des confrères. Le conseil régional de l’Ordre des vétérinaires de Nouvelle-Aquitaine et des collectivités d’outre-mer a dévoilé les résultats d’une enquête réalisée au moyen d’un questionnaire diffusé à tous les vétérinaires de la région. Plusieurs tendances apparaissent.

Sujet d’interrogations, de crispations, voire de mal-être au sein de la profession, la permanence et continuité des soins (PCS) a été déclarée cause ordinale 2018 par Jacques Guérin, le président du Conseil national de l’Ordre des vétérinaires, lors de ses vœux. C’est dans ce cadre que le conseil régional de l’Ordre de Nouvelle-Aquitaine et des collectivités d’outre-mer (COM) a pris une initiative originale sous forme d’un sondage en ligne réalisé par ses soins et diffusé à tous les vétérinaires de la nouvelle région. Le but de cette enquête, qui comporte des questions à choix multiple et laisse également de la place aux réponses libres, était de faire ressortir les problématiques et les attentes des vétérinaires de la région concernant les modalités d’organisation de cette PCS.

Un fort sens du devoir couplé à un sentiment de pénibilité
En tout, plus de 700 vétérinaires ont répondu à ce sondage. La participation est représentative de la population vétérinaire régionale en matière de répartition par sexe, âge et modalités d’exercice de la profession. Ces particularités en on fait un outil particulièrement bien exploitable d’un point de vue statistique. Les réponses ont été analysées par bassin de vie et non par département, afin de mieux faire ressortir les spécificités territoriales.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 44-46 de La Semaine Vétérinaire n° 1798.

Julien Buquet
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK