La médiation en cas de litige entre associés

Serge Trouillet | 14.09.2017 à 10:44:46 |
Dessin Emmanuel Thébaud
© Emmanuel Thébaud

En France, se développent de plus en plus de modes alternatifs de règlement des conflits, notamment lors de litiges entre associés, comme la médiation et l’arbitrage. Le point avec Jérôme Maréchal, juriste, médiateur en droit des professions libérales.

La médiation est un moyen d’éviter l’aléa judiciaire, de maîtriser le temps et le coût du conflit. Aller en médiation, c’est s’engager vers une solution sage et contrôler le cours du contentieux ou des griefs que l’on a envers une autre personne. Chacun reste maître de ce qui va survenir, car l’idée de la médiation est de cheminer, avec l’autre partie, pour construire ensemble la solution, avec l’aide du médiateur.  Les aléas de la vie professionnelle, avec l’interaction de la vie privée, mais aussi des rancœurs et des non-dits, peuvent, comme dans toute vie commune, conduire des associés à un point ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Serge Trouillet
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK