La maladie hémorragique virale du lapin passe en danger sanitaire de 2ième catégorie

Tanit Halfon | 08.06.2018 à 16:51:47 |
lapin
© grafvision - iStock

L’arrêté du 30 mai 2018 intègre la forme RHDV2 de la maladie hémorragique virale du lapin dans les dangers sanitaires de deuxième catégorie.

Un nouvel arrêté du 30 mai 2018 rajoute le génotype RHDV2 de la maladie hémorragique virale du lapin (RHD pour "Rabbit Hemorrhagic Disease") dans la liste des dangers sanitaires de deuxième catégorie. Pour rappel, la RHD est une maladie virale, touchant les lapins domestiques et sauvages de l’espèce Oryctolagus cuniculus. Le virus impliqué est un calicivirus du genre Lagovirus. Apparue dans les années 80 en Europe, la maladie était au départ associée à un seul sérotype, incluant le variant antigénique RHDVa. A partir de 2010, un nouveau génotype a émergé en Europe, le RHDV2, distinct du RHDV et du RHDVa. Il  ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK