La maladie d’Aujeszky est détectée dans deux élevages porcins en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Tanit Halfon | 26.04.2019 à 13:07:24 |
porc
© iStock-Searsie

Les opérations de prophylaxie ont permis de détecter la maladie d’Aujeszky dans deux élevages porcins du Vaucluse et des Alpes de Haute-Provence. Ces deux départements perdent leur statut indemne.

Deux foyers de maladie d’Aujeszky ont été détectés dans deux élevages porcins dans les Alpes de Haute-Provence et le Vaucluse, dans le cadre des opérations de prophylaxie. Dans le premier département, il s’agit d’un élevage plein air de 760 porcs à l’engraissement situé dans la commune de Saint-Martin-les-Eaux. Selon la Direction générale de l’alimentation (DGAL), un contact avec des sangliers sauvages serait à l’origine de la contamination, du fait d’une clôture extérieure actuellement en cours de modification, ne permettant pas de « garantir l’absence d’intrusion de sanglier ». L’élevage dans le Vaucluse est de plus taille et ne compte que 34 porcs charcutiers ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK