La France repasse en niveau négligeable de risque épizootique pour l’influenza aviaire hautement pathogène.

Tanit Halfon | 19.01.2018 à 11:33:57 |
poules
© guruXOOX - iStock

Un arrêté publié ce jour au journal officiel requalifie le niveau de risque épizootique en matière d’influenza aviaire hautement pathogène. Il devient négligeable pour l’ensemble des communes des départements métropolitains.

Avec l’arrêté du 16 janvier 2018, l’ensemble du territoire français métropolitain rebascule en niveau « négligeable » en terme de risque épizootique pour l’influenza aviaire hautement pathogène.

Auparavant, les départements de l’Ain, de la Haute-Savoie et de la Savoie avaient été considérés à risque « modéré », via l’arrêté du 11 octobre 2017. En effet, au cours de l’été 2017, le virus H5N8 avait continué à circuler dans la faune sauvage et dans des élevages en Europe, notamment en Italie et en Suisse, proches géographiquement des départements français concernés. Ce maintien, associé au début des migrations vers le sud, générant un risque d’entrée du virus dans les trois départements. 

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK