La France métropolitaine passe en risque « modéré » d’influenza aviaire

Tanit Halfon | 27.10.2020 à 15:30:37 |
zones à risque particulier
© DR

Les foyers et cas d’influenza aviaire hautement pathogène détectés en Russie et au Kazakhstan, ainsi que le cas enregistré au Pays-Bas, ont motivé les autorités sanitaires françaises à renforcer la vigilance vis-à-vis de la maladie.

Un arrêté en date du 23 octobre élève le niveau de risque épizootique d’influenza aviaire pour la France métropolitaine, qui passe ainsi d’un niveau « négligeable » à un niveau « modéré ». Ce changement découle directement de « l’évolution sanitaire défavorable vis-à-vis de l’influenza aviaire dans l’avifaune en Europe ». Un risque de migration automnale vers l’Ouest Depuis cet été, sont en effet détectés des foyers en élevage domestique et des cas en faune sauvage en Russie et au Kazakhstan. Depuis le 28 juillet dernier, ce sont ainsi 55 foyers domestiques d’IAHP H5 (surtout H5N8 lignée 2.3.4.4b), et 7 foyers en avifaune sauvage (même sous-type) qui ont ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK