La France est en retard pour limiter la caudectomie

Tanit Halfon | 10.03.2020 à 13:43:33 |
queue porcelet
© iStock-linephoto

Un récent audit de la Commission européenne souligne que la caudectomie est toujours largement utilisée dans la filière porcine française, et que peu de mesures ont été prises pour limiter cette pratique.

Un rapport récemment rendu publique de la Commission européenne, évalue les mesures prises par la France pour prévenir la caudophagie et donc éviter la pratique de la caudectomie dans la filière porcine. L’audit a été mené en juin 2019. Sa conclusion : la caudectomie demeure toujours une pratique de routine, et seul un nombre restreint d’actions tangibles a été pris pour la limiter. Ainsi, il est estimé que l’incidence de la caudectomie dépasse les 99%. Malgré le plan d’action mené par la filière, « il n’existe pas de cadre solide pour garantir que les éleveurs mettront en place les mesures nécessaires », indiquent ainsi ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK