La fin du broyage des poussins est actée

Tanit Halfon

| 09.02.2022 à 16:22:00 |
© iStock-galitskaya

L’arrêté du 5 février 2022 interdit la mise à mort systématique des poussins mâles de la filière poules pondeuses. Cette interdiction entrera en vigueur le 1er janvier 2023. Pour y arriver, les couvoirs comptent s’équiper de technologies de sexage in ovo.

A partir du 1er janvier 2023, il sera interdit de mettre à mort les poussins mâles de un jour de la filière ponte, acte l’arrêté du 5 février 2022. Chaque année, ce sont 50 millions de poussins mâles issus des entreprises de sélection – accouvage qui sont tués, notamment par broyage, car non valorisables pour leur viande dans la filière ponte. Les femelles, elles, sont gardées et deviendront les poules pondeuses de la filière.La fin de cette pratique avait été annoncée par l’ancien ministre de l’agriculture Didier Guillaume puis confirmé de nouveau par son prédécesseur Julien Denormandie. Ce dernier avait ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application