La filière insectes n’échappe pas au bien-être animal

Tanit Halfon | 17.04.2019 à 11:13:19 |
versdefarine
© @iStock-twphotos

L’IPIFF a publié des recommandations de bonnes pratiques en faveur du bien-être animal pour les professionnels de la filière insectes.

Le consommateur s’intéresse de plus en plus au bien-être des animaux d’élevage. Selon une enquête, près de 60% des citoyens sont insatisfaits des conditions de vie des animaux de rente. 60% estiment que l’accès au plein air à tous les animaux est prioritaire. Enfin, 96% sont favorables à un étiquetage des produits d’origine animale selon le mode d’élevage. Ces données seront-elles valables aussi pour l’élevage d’insectes ? L’International Platform of Insects for Food and Feed (IPIFF), une organisation non gouvernementale représentant les intérêts de la filière, n’a pas attendu la réponse. Elle vient de publier un ensemble de recommandations de bonnes ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK