La fièvre catarrhale ovine prélude à l’évolution sanitaire nationale

10.09.2010 à 06:00:00 |
©

La vaccination contre la fièvre catarrhale ovine retourne dans la case volontariat. Administration et organisations professionnelles espèrent une vaccination de masse dans un paysage sanitaire en pleine évolution.

« Au cours de la réunion du comité de pilotage le 21 juillet dernier, le ministère a annoncé que la campagne de vaccination contre la fièvre catarrhale ovine se fera sur la base du volontariat », confirme notre confrère Jean-luc Angot, directeur général adjoint de l'alimentation et chef du service de la coordination des actions sanitaires.Les éleveurs volontaires pourront donc soit vacciner eux-mêmes (les ordonnances, décrets et autres textes réglementaires qui leur en donneront le droit sont attendus courant octobre), soit faire appel à un vétérinaire, sous tarification libérale. Sauf pour tout ce qui relève des réglementations et accords communautaires ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application