La faculté vétérinaire de Liège retrouve son accréditation - Le Point Vétérinaire.fr

La faculté vétérinaire de Liège retrouve son accréditation

Tanit Halfon

| 14.09.2022 à 15:59:00 |
© iStock-M_a_y_a

La faculté a corrigé les manquements majeurs observés lors de la première visite des experts en mai 2019. Le décret du 17 juin 2021 pérennisant le concours en 2e année d'études vétérinaires, a aussi largement contribué à cette accréditation.

En 2019, la faculté vétérinaire de Liège perdait son accréditation de l’Association européenne des établissements d’enseignement vétérinaire (A3EV). Deux déficiences majeures avaient été relevées lors de la visite des évaluateurs en mai 2019. D’une part, il avait été noté un manque d’encadrants par rapport au nombre d’étudiants par promotion, ainsi qu’un nombre insuffisants de cas cliniques vus par étudiant. De plus, il y avait des incertitudes réglementaires quant à la capacité de la faculté de Liège de pouvoir maintenir à terme un nombre limité d’étudiants par promotion. D’autre part, les modalités d’évaluation des étudiants avaient été jugées non adaptées.

Depuis, ces deux déficiences majeures ont été corrigées, et la faculté a retrouvé son accréditation, a-t-on appris par voie de communiqué de presse.

Une amélioration du taux d’encadrement

« Le soutien financier de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de l’ULiège a permis d’augmenter l’encadrement des étudiants essentiellement dans les activités pratiques et cliniques », est-il indiqué dans le communiqué. Selon le rapport d’évaluation de l’A3EV, il y a eu ainsi 5 nouveaux postes de titulaires ouverts lors de ces deux dernières années, permettant aux post-docs de conserver leur poste. De plus, 12 autres postes permanents ont été ouverts dans différents départements.

De plus, un nouveau décret en date du 17 juin 2021, a acté la pérennité du concours organisé en fin de 1ère année permettant de limiter le nombre d’étudiants poursuivant les études supérieures vétérinaires. Pour rappel, ce concours avait été mis en place en 2016 via un décret voté par le Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles, et avait introduit un quota d’étudiants pour la seconde année d’études, à hauteur de 276 étudiants pour l’ensemble des universités vétérinaires francophones (40 pour l’Université libre de Bruxelles, 51 pour l’Université catholique de Louvain, 80 pour l’Université de Namur et 105 pour l’Université de Liège)*. Néanmoins, le décret devait faire l’objet d’une évaluation au plus tard durant l’année académique 2019-2020. Ce qui n’avait pas encore été le cas durant la première visite des experts de l’A3EV en mai 2019. Aujourd’hui, c’est chose faite : « le décret actuel ne limite plus la durée d’organisation du concours », est-il précisé dans le communiqué de presse. A noter toutefois qu’une réévaluation du décret est prévue en 2025-2026.

En parallèle, les évaluateurs ont constaté la mise en œuvre d’une « stratégie proactive pour augmenter continuellement » le nombre de cas cliniques vus par les étudiants, que ce soit pour les petits animaux de compagnie, mais aussi les équidés et les animaux de rente.

Tous ces leviers permettent d'obtenir des projections positives pour que la faculté vétérinaire de Liège puisse satisfaire totalement à terme aux exigences de l’AE3V.

Révision des modalités d’évaluation

En matière d’évaluation des étudiants, le rapport de l’A3EV souligne les améliorations mises en œuvre : formation continue des enseignants sur la qualité de l’enseignement, exigences minimales pour les examens écrits et les oraux avec notamment un système d’évaluation automatique des QCM, feedbacks faits par les étudiants sur les sessions d’examens, révision de certains enseignements.

Neuf déficiences mineures ont aussi été corrigées. Parmi elles, le communiqué de presse met en avant un nouveau système de traçabilité des activités cliniques de chaque étudiant, qui a été développé en interne. Il est basé sur l’utilisation de QR codes associés à chaque cas clinique traité.

Cette accréditation est valable pour une durée de sept ans.

* Il y a 4 facultés vétérinaires en Wallonie, mais seule celle de Liège dispense les enseignements cliniques, théoriques et pratiques en hôpital (cycle de Master, soit les 4e, 5e et 6e années d’études). De fait, après les trois premières années d’études (cycle bachelier), tous les étudiants se retrouvent à la faculté de Liège pour former une unique promotion de 276 étudiants.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application