La campylobactériose et la salmonellose en tête des zoonoses européennes

Tanit Halfon | 17.12.2019 à 08:04:33 |
oeuf
© iStock-asab974

L’édition 2018 du rapport de l’Efsa sur les zoonoses révèle une nouvelle fois l’importance des zoonoses alimentaires. Avec près de 250 000 cas reportés, la campylobactériose est en tête des maladies zoonotiques, suivie de la salmonellose et des infections à Escherichia coli productrice de shigatoxines.

En 2018, avec 246 571 cas, la campylobactériose reste encore la zoonose la plus fréquemment rapportée au sein de l’Union européenne, le révèle le dernier rapport annuel sur les tendances et les sources des zoonoses réalisé par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Depuis 2005, elle représente ainsi près de 70% des cas, et après une période de hausse, le nombre de cas est stable depuis 2014. Si son origine demeure inconnue dans la majorité des cas, l’Efsa estime que la viande de poulet constitue la principale ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK