L’Ordre britannique se prononce contre l’homéopathie

Valentine Chamard | 07.11.2017 à 11:13:32 |
tubes d'homéopatie
© LuCaAr - iStock

Le RCVS estime que cette médecine complémentaire ne dispose pas de solides preuves scientifiques et décourage son emploi comme alternative aux traitements reconnus.

Suite à des interrogations à propos des médecines complémentaires et alternatives (homéopathie en particulier) auxquelles il a été soumis, le Royal College of Veterinary Surgeons (RCVS) vient de publier sa position sur le sujet. « Nous souhaitons souligner notre engagement à promouvoir les avancées de la médecine vétérinaire selon des principes scientifiques solides et rappeler l’obligation fondamentale pour les praticiens de faire du bien-être animal leur priorité », rappelle l’organisme en préambule d’un communiqué. «L’homéopathie existe sans faisceau de preuves quant à son utilité. De plus, elle ne s’appuie pas sur de solides bases scientifiques », statue le RCVS, qui considère ce type ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Valentine Chamard
3 commentaires
avatar
antiphage le 08-11-2017 à 06:38:18
Les Grands Bretons traversent décidément une période difficile .
avatar
DOLLY PRAN le 08-11-2017 à 11:28:25
devant autant de mauvaise fois quant à l'efficacité de longue date de l'homéopathie (je parle des GDS BRETONS) on ne peux que rester sans voix.... la preuve scientifique a été déjà faite à maintes reprises et l'homéopathie ne date pas d'hier mes respects à Monsieur HAHNEMANN
avatar
le 14-11-2017 à 14:54:13

Merci de citer les études prouvant un effet , autre que l'effet placebo, de l'homeopatie.
L'osteopathie et l'homeopathie sont à la medecine ce que l'astrologie est à l'astronomie...
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK