L'OIE, l'OMS et la FAO créent un nouveau groupe contre la résistance aux antimicrobiens

Michaella Igoho-Moradel | 26.11.2020 à 10:00:00 |
OIE
© D.R

Le rôle de ce nouveau groupe sera notamment de promouvoir les meilleures pratiques pour lutter contre la résistance aux antimicrobiens aux niveaux mondial, régional et national.

Les chefs de secrétariat de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont lancé le 20 novembre une nouvelle instance : le Groupe de direction mondial sur la résistance aux antimicrobiens intégrant le principe « Un monde, une santé ».

Ce groupe est composé de chefs d’État, de ministres, de hauts dirigeants du secteur privé et de responsables de la société civile. Il est coprésidé par Mme Mia Mottley, Première Ministre de la Barbade et Sheikh Hasina Wazed, Première Ministre du Bandladesh.  Monique Eloit, directrice générale de l’OIE en est également membre.

« Le groupe jouera un rôle de chef de file pour traiter sous l’angle politique ce problème mondial de premier plan » expliquent les organisations internationales.

Il aura pour objectif de porter la question des meilleures pratiques aux plus hauts niveaux mondial, régional et national, en tant que priorité pour la lutte contre la résistance aux antimicrobiens. « Enfin, il jouera un rôle de conseil et de plaidoyer pour l’élaboration et la mise en oeuvre de politiques et de mesures législatives pour régir l’importation, la fabrication, la distribution et l’utilisation d’antimicrobiens de qualité dans tous les secteurs. »

« La résistance aux antimicrobiens est un problème qui concerne la santé animale, la santé humaine et l’environnement : il nous faut agir aujourd’hui pour protéger l’efficacité de ces médicaments » a déclaré Monique Eloit. « Je suis convaincue que ce groupe plaidera vigoureusement pour faire appliquer la législation et mobiliser les principales parties prenantes afin de modifier les pratiques d’utilisation des antimicrobiens pour protéger notre santé et notre bien-être collectifs. »

 

 

Michaella Igoho-Moradel
2 commentaires
avatar
valjeu le 27-11-2020 à 11:04:12
paul.vidal10@orange.fr avenue jeanne d'arc montjean sur loire 49570
deouis 4 ans j'ai pratiqué chez un client la vaccination intestinale avec succes
chez m guinhut à botz en mauges.......tres peu d'anti biotiques utilisès tel sur le bottin l' idée me passione l'argent je m'en fous
vidal ALFORT
avatar
valjeu le 27-11-2020 à 11:08:20
J'AI COMMUNIQUé ces resultats de nombreuses sons réponse valable
comprenne qui pourra
VIDAL ALFORT
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK