L’Itavi fait le point sur le sexage in-ovo

Tanit Halfon | 06.07.2020 à 17:45:07 |
oeufs
© iStock-Pgallery

L’institut technique a publié un article sur les différentes méthodes connues d‘ovosexage. Selon les auteurs, ce sont les méthodes physiques, non invasives, qui semblent les plus prometteuses.

Où en est-on du sexage in-ovo ? L’Institut technique des filières avicole, cunicole et piscicole (Itavi) répond à cette question dans un récent article intitulé « Avancées concernant les méthodes d’ovosexage des poussins ». Le sexage in-ovo a pour objectif d’en finir avec le broyage des poussins mâles de la filière poules pondeuses. D’autres alternatives pourraient théoriquement être envisagées : l’élevage de poussins mâles issus de souche ponte pour la chair, ou le développement de souches d’oiseaux mixtes, avec des femelles assurant la ponte et des mâles qui pourraient être utilisés pour la production de viandes. Néanmoins, d’un point de vue structurel, ces deux approches ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK