L’interprofessionnalité pour l’essor des professions libérales

16.12.2011 à 06:00:00 |
©

« Je pense à ce qui est avant tout une bonne nouvelle : la féminisation des professions libérales et l’aspiration à davantage d’équilibre entre la vie familiale et la vie professionnelle que réclament les hommes comme les femmes. Il y a ainsi de plus en plus de femmes vétérinaires. »

Le président de la République, Nicolas Sarkozy, a intégré par ces quelques mots les évolutions de notre profession, lors des Assises des professions libérales, le 12 décembre 2011 au Palais d’Iéna à Paris, organisées par l’Union nationale des professions libérales (Unapl). Une évolution « souhaitable de la société », mais qui interroge aussi sur la façon de travailler dans les années à venir, car « 1 femme exerçant une profession libérale sur 3 la quitte après 6 ans d’exercice. Ce chiffre doit nous alerter, car il reflète un gâchis insupportable », poursuit le chef de l’État. Si l’Unapl travaille sur la question, il reviendra ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK