L’intelligence artificielle au cœur de l’élevage

Clothilde Barde | 01.04.2019 à 10:02:17 |
elevage connecté
© Peopleimages - iStock

L’état des lieux, les risques et les enjeux de l’intelligence artificielle au sein de l’élevage ont été les thématiques principales du colloque organisé par plusieurs organisations agricoles le 14 février dernier.

L’intelligence artificielle (IA) est de plus en plus présente au sein des élevages. C’est pourquoi, pour la troisième année consécutive les quatre grands organismes de l’élevage (Allice, France conseil élevage, FIEA, Races de France) ont organisé le 14 février dernier une journée autour de cette grande thématique. L’objectif annoncé à cette occasion par le président de Race de de France, Jean-Luc Chauvel, était « d’apporter des clés permettant d’appréhender plus facilement les outils digitaux de demain et ainsi de remettre l’humanité au cœur du numérique». Les éleveurs à l’ère de l’IA En effet, comme l’a indiqué, Philippe Royer (Directeur général du groupe Seenergie ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Clothilde Barde
3 commentaires
avatar
FW dubitatif le 01-04-2019 à 22:57:25
A la fin de l'avant-dernier paragraphe, je lis ceci : "de nouvelles pratiques de médecines alternatives actuellement plébiscitées par les consommateurs"
Je ne suis pas convaincu... Qu'est-ce qui sert de base à cette affirmation ? Un référendum ? Un sondage ? Ou bien simplement la conviction de l'auteur de cette phrase ?

A en juger par l'encombrement des hôpitaux, les délais d'attente pour consulter un médecin spécialiste, alors que les ésotériques donnent des RDV en 48H, je ne suis pas certain que les consommateurs soient les adeptes de médecines alternatives que le magma journalistique nous prétend qu'ils sont...
avatar
Clothilde Barde, Vétérinaire le 02-04-2019 à 10:10:00
Bonjour,
Il s'agit des propos du conférencier sur une piste potentielle selon lui d'utilisation des nouveaux outils numériques en élevage.
Cordialement,
avatar
Clothilde Barde, Vétérinaire le 02-04-2019 à 10:10:00
Bonjour,
Il s'agit des propos du conférencier sur une piste potentielle selon lui d'utilisation des nouveaux outils numériques en élevage.
Cordialement,
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK