L’impôt sur la fortune immobilière (IFI) en 2018, un sujet de discorde

Clarisse Burger | 25.10.2017 à 18:48:51 |
Fiscalité et impôts
© DR

L’impôt sur la fortune immobilière (IFI) qui remplacera l’ISF, et sera applicable en 2018 fait débat.

Les députés viennent de voter la suppression de l’impôt sur la fortune (ISF) qui sera remplacé par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI). S’y ajoute une autre mesure du projet de loi de finances pour 2018 également votée par l’Assemblée : l’instauration du prélèvement forfaitaire unique (PFU) sur les revenus du capital. Ces deux mesures ont fait partie du programme électoral d’Emmanuel Macron, souhaitant réformer la fiscalité du capital et voir l’épargne des Français aller vers le financement des entreprises. Ainsi, en 2018, pour un patrimoine immobilier générant des revenus, il faudra payer l’impôt sur le revenu (pour les revenus fonciers perçus), puis l’IFI, sans oublier les prélèvements sociaux obligatoires.

Ces deux mesures font débat. L'IFI est-il un impôt juste ? Selon une analyse du professeur universitaire de droit fiscal, Frédéric Douet, publiée dans quotidien Le Monde (le 25 octobre), le mécanisme du taux de l’ISF qui serait appliqué à l’IFI, dans le cadre le projet de loi de finances pour 2018, permettrait surtout aux contribuables les plus riches d’optimiser leur fiscalité.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK