L’identification devient obligatoire dès la détention d’un seul porcin

Tanit Halfon | 29.01.2019 à 15:21:50 |
porcelet canapé
© HadelProductions - iStock

Depuis le 1er janvier 2019, les exploitants détenant un seul porc sont dans l’obligation d’identifier leur animal, et de notifier tout mouvement.

Un nouvel arrêté, en date du 13 décembre 2018, modifie la définition du détenteur porcin. Depuis le 1er janvier 2019, toute personne détenant un seul porcin destiné à son propre usage ou à la consommation est considéré comme un « détenteur » par la réglementation relative à l’identification du cheptel porcin. Avec pour conséquence, l'obligation d'identifier l'animal et de notifier ses mouvements. Contacté par nos soins, la Direction générale de l’alimentation (DGAL) précise que cette évolution de la réglementation fait suite à une décision européenne du 6 novembre 2018, prise au regard du contexte actuel de la peste porcine africaine en Europe, mais aussi pour « être ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK