L’hypertension artérielle féline reste sous-diagnostiquée

23.06.2021 à 11:28:00 |
© herraez-iStockphoto

Ceva a mené une large étude au sein de cliniques pour mieux connaître la fréquence de l’hypertension chez le chat. Elle concernerait 40% des chats de plus de 7 ans.

Intitulée Mercury Challenge, une étude1 de Ceva sur l’hypertension artérielle féline menée depuis 2018  a consisté à recueillir les données concernant la pression artérielle de 10 214 chats âgés de 7 ans et plus, collectées auprès de cliniques généralistes d’une vingtaine de pays lors de consultations de routine. Elle révèle que plus de 40% des chats recrutés sont hypertendus et ont une pression artérielle 30 % supérieure à celle mesurée chez des chats sains. L’âge moyen des chats hypertendus est de 13 ans. 1/3 des chats hypertendus souffrent également de maladie rénale chronique. «Malgré la fréquence de ces affections concomitantes, la mesure de la pression artérielle reste trop peu souvent effectuée, ce qui explique le sous-diagnostic de l’hypertension artérielle », souligne Ceva. « Le Mercury Challenge a montré que 9 chats sur 10 étaient calmes et coopératifs pendant cet acte qui a duré en moyenne moins de 10 minutes. Une mesure de la pression artérielle une fois par an, lors d’un examen de routine chez les chats âgés de plus de 7 ans, permet ainsi de diagnostiquer précocement la maladie. Cette préconisation est confirmée dans les recommandations internationales de l’International Society of Feline Medicine », poursuit le laboratoire, qui propose un site pédagogique sur la maladie.

1. Sparkes 2020 The Mercury Challenge: Feline Systolic Blood Pressure in Primary Care Practice, a European Survey. ECVIM-CA Online Congress, 2020; Sparkes_2020_Assessment of feline blood pressure in primary care practice The Mercury Challenge. BSAVA congress 2020

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK