L’herbe: un atout pour les élevages caprins

Clothilde Barde | 26.10.2020 à 08:00:00 |
elevage chevre
© vm

Après 6 ans de travaux, le colloque de restitution du 8 octobre dernier a permis de présenter les connaissances acquises dans le cadre du projet Flèche (Inrae) pour renforcer la durabilité des filières caprines laitières du Grand Ouest.

« L’utilisation accrue de l’herbe dans l’alimentation pourrait permettre d’améliorer l’autonomie des élevages, de répondre à leurs exigences économiques, à l’occupation des surfaces et des territoires et au développement de fromages répondant aux attentes des consommateurs », selon les résultats du projet Flèche (Fromages et laits issus d’élevages de chèvres conduites avec de l'herbe) mené par l’Institut National de la recherche agronomique et de l’environnement (Inrae). Une filière fragile En effet, face à l’augmentation et la volatilité des coûts de production, les élevages caprins sont plus fragiles que leurs homologues bovins laitiers. Or, une meilleure autonomie alimentaire – qui permettrait de réduire ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK