L’Europe valide l’utilisation des « farines animales » dans l’alimentation des porcs et volailles

Tanit Halfon

| 19.08.2021 à 15:15:00 |
© iStock-PeopleImages

Les protéines animales transformées de porc pourront être utilisées dans l’alimentation des volailles, et vice-versa. Les PAT d’insectes sont également désormais autorisées dans l’alimentation de ces deux espèces animales.

C’est désormais acté : la Commission européenne a validé l’utilisation de protéines animales transformées (PAT) dans l’alimentation des porcs et volailles.Publié le 18 août au journal officiel de l’Union européenne, le règlement (UE) 2021/1372 stipule ainsi que les PAT dérivées de porcins peuvent être utilisées dans l’alimentation des volailles, et vice-versa.De plus, pour les volailles comme pour les porcs, il est également possible d’incorporer dans leur alimentation des PAR dérivées d’insectes d’élevage.Le collagène et la gélatine de ruminants sont également autorisés dans l’alimentation des non ruminants.Le principe de « non-cannibalisme » (recyclage intraspécifique), lui, n’est bien-entendu, pas remis en question.La règle de base ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application