L’étude de l’Anses sur l’influenza aviaire est prolongée

Tanit Halfon | 11.06.2019 à 15:21:31 |
oie
© iStock-acceptfoto

Initialement prévue jusqu’au 31 mai 2019, l’étude de l’Anses dont l’objectif est d’identifier les souches d’influenza aviaire faiblement pathogène en élevages de palmipèdes est prolongée jusqu’au 31 mai 2020.

L’arrêté du 3 juin 2019 prolonge la période de mise en œuvre de l’étude de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) « visant à identifier l'ensemble des souches d'influenza aviaire faiblement pathogène (NDLR : et pas seulement les souches H5 et H7), potentiellement présentes en élevage de palmipèdes prêts à gaver ». Ainsi, initialement prévue du 1er juin 2018 au 31 mai 2019, elle est reconduite du 5 juin 2019 au 31 mai 2020. Coordonnée par l’Anses, en partenariat avec l’école nationale vétérinaire de Toulouse et le Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (Cifog), cette étude ambitionne aussi de mettre en évidence ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK