L'enquête sur la souffrance au travail des vétérinaires est disponible

Tanit Halfon

| 16.06.2022 à 13:40:00 |
© iStock-MorsaImages

Le rapport complet est accessible sur le site de l'Ordre. L'association Vétos-Entraide a aussi publié un document de synthèse focalisé sur le suicide.

L'Ordre des vétérinaires a mis en ligne le rapport complet de l'enquête menée par l'équipe du professuer Didier Truchot de l'Université Bourgogne Franche-Comté, sur la souffrance au travail des vétérinaires. Ce rapport, de près de 90 pages, détaillent la métholodologie de l'enquête, les résultats, avec des pistes d'analyse des données recueillies. Un grand intérêt est, en particulier, de pouvoir y lire de nombreuses remarques faites par les vétérinaires répondants au cours de l'enquête, riches d'enseignements sur l'état de leur santé psychologique, et les problématiques majeures de la profession.

« Cette étape initiale a permis d’établir le diagnostic concernant la santé au travail des vétérinaires : ils ont un burnout et des idéations suicidaires élevés, et leur santé physique est dégradée, écrit le professeur Truchot.(...) Ces premiers résultats offrent des pistes solides de réflexion et d’actions en vue d’améliorer le bien-être psychologique de la profession ».

Les points saillants du rapport sont résumés dans la conclusion du rapport. Les voici : 

« - Alors que l’on assiste à une féminisation galopante de la profession, les femmes ont un niveau de burnout particulièrement élevé et elles perçoivent plus que les hommes l’ensemble des huit stresseurs professionnels ;

- Les salariés (majoritairement des femmes) ont un niveau de burnout élevé et perçoivent fortement les conflits avec leurs collègues ;

- Les gardes de nuit constituent un point de crispation majeur ;

- Une proportion importante de vétérinaires semble dotée d’une personnalité workaholique. »

Ce travail va être poursuivi par une enquête longitudinale, afin d'établir des liens de causes à effets.

En parallèle de cette publication, l'association Vétos-Entraide, qui a été à l'initiative avec l'Ordre de cette enquête, a aussi publiée sur son site un document de synthèse très clair focalisé sur l'aspect suicide.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application