L’enquête 2017 sur l’utilisation des animaux à des fins scientifiques est publiée

Tanit Halfon | 24.05.2019 à 12:47:50 |
souris labo
© istock-filo

La souris est l’animal le plus utilisé, suivie des poissons, du rat et du lapin. La recherche fondamentale est le secteur le plus concerné.

Pour la quatrième année consécutive, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a publié une enquête statistique sur l’utilisation des animaux, vertébrés et céphalopodes, dans les procédures expérimentales.  En 2017, 1 914 174 utilisations d’animaux ont été répertoriées, en légère baisse par rapport à 2016 (-0,2%). Néanmoins, un plus grand nombre d’établissements a répondu à l’enquête (+8,2%) impliquant une baisse du nombre moyen d’utilisation d’animaux par établissement. La souris est l’animal le plus représenté (59%), suivie du poisson, toutes espèces confondues (14%), du rat (10%) et du lapin (7%). Les autres animaux sont largement moins concernés  (moins de ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK