L’EMA consacre une page web aux communications directes aux vétérinaires - Le Point Vétérinaire.fr

L’EMA consacre une page web aux communications directes aux vétérinaires

Michaella Igoho-Moradel

| 08.09.2022 à 18:21:00 |
© Liudmila Chernetska

Cette page contient les communications directes sur les risques potentiels de certains médicaments vétérinaires et des mesures ou recommandations visant à réduire ces risques.

Les direct animal healthcare professional communication (DaHPC) sont des courriers envoyés aux professionnels de la santé animale par les laboratoires pour les informer des risques potentiels de certains médicaments et des mesures ou recommandations visant à réduire ces risques. Ainsi, un titulaire d’autorisations de mise sur le marché peut envoyer une communication directe destinée aux vétérinaires pour les informer d’informations importantes concernant la sécurité d’un médicament vétérinaire et de toute mesure qu’ils doivent prendre. Ces communications sont publiées sur une page du site de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Cette page web contient des informations sur :

- une suspension, un retrait ou une révocation d'une autorisation de mise sur le marché  pour des raisons de sécurité ;

- un changement important, par exemple une restriction d' indication, une nouvelle contre-indication ou une modification de la dose recommandée ;

- une pénurie d'approvisionnement en médicaments vétérinaires ;

- des problèmes de qualité avec un médicament vétérinaire.

Les autorités nationales compétentes (en France il s’agit de l’Agence nationale du médicament vétérinaire) peuvent adapter le texte convenu au niveau de l'Union européenne à leur situation spécifique, de sorte que la lettre finale qu'un vétérinaire reçoit peut différer légèrement de la version publiée sur le site web de l'EMA.

Michaella Igoho-Moradel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application