L'EMA approuve une ligne directrice sur la déclaration des ventes d’antimicrobiens - Le Point Vétérinaire.fr

L'EMA approuve une ligne directrice sur la déclaration des ventes d’antimicrobiens

Michaella Igoho-Moradel

| 19.10.2023 à 12:16:00 |
© Istock t- sharrocks

Ce document aide les États membres à remplir leurs obligations de déclaration des données sur la vente et l'utilisation d'antimicrobiens.

Le Comité des médicaments vétérinaires de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté le 6 octobre, une ligne directrice sur la déclaration des données nationales sur la vente et l'utilisation d'antimicrobiens chez les animaux. Ce document aide les États membres à communiquer à l'Agence différentes données :  population animale, données d'abattage, poids, biomasse,… Avec des dénominateurs et des indicateurs uniques, la ligne directrice facilite l'identification et le calcul correct des données à fournir. Cette obligation, découle du règlement européen sur les médicaments vétérinaires et concerne les utilisations d’antimicrobiens chez toutes les espèces animales.

Au plus tard le 30 juin de chaque année, les États membres doivent communiquer, leurs données sur le volume des ventes d’antimicrobiens qui ont été vendus au cours de l’année civile précédente en vue d’être utilisés sur leurs territoires nationaux respectifs. Pour les bovins, les porcs, les poulets et les dindes, les États membres transmettront leur données à partir du 30 septembre 2024. Pour les canards, les oies, les ovins, les caprins, les chevaux, les lapins et les poissons, les données seront envoyées à l’Agence à partir du 30 juin 2027. Enfin s’agissant des chiens, des chats et des animaux à fourrure, ce délai passe au 30 juin 2030.  Le premier de l’EMA sera publié au plus tard le 31 mars 2025.  

Michaella Igoho-Moradel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application