L'élargissement des dérogations vu par le SNVSE et le SNVECO

21.10.2011 à 06:00:00 |
©

Deux corps du métier évoquent les conséquences de ces textes sur leur activité quotidienne : les vétérinaires salariés et les vétérinaires conseils.

De l'avis général, le décret et l'arrêté du 5 octobre 2011 relatifs aux actes de médecine et de chirurgie vétérinaires réalisables par des non-vétérinaires sont bien reçus par les instances professionnelles. Ils sont, en outre, à l'image du travail de longue haleine effectué en collaboration avec l'administration et les organisations professionnelles agricoles. Ces textes ont le grand mérite de clarifier la situation en précisant noir sur blanc la liste des personnes non vétérinaires autorisées à réaliser certains actes bien définis, dans des limites tout aussi nettes. Pas de grand bouleversementInterrogé sur le sujet, Emmanuel Bénéteau, président du Syndicat national ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK