L’Atlas démographique 2020 de la profession vétérinaire est publié

Tanit Halfon | 16.07.2020 à 10:05:00 |
atlas vétérinaire
© DR

La baisse du nombre de vétérinaires déclarant une activité animaux de rente se poursuit, le passage vers l'activité mixte ne compensant plus la perte des diplômes en activité exclusive. Le rapport révèle aussi des différences de revenus entre les femmes et les hommes.

Pour la 5ième année consécutive, l’Ordre national des vétérinaires a publié l’Atlas démographique de la profession vétérinaire, qui s’enrichit d’une nouvelle rubrique dédiée aux revenus des professionnels libéraux et des salariés du secteur libéral. S’appuyant sur les données* de l’année 2019, il confirme, encore une fois, les tendances observées les années précédentes. D’abord, avec le nombre de vétérinaires inscrits qui continue de progresser. Ainsi, au 31 décembre 2019, 18 874 vétérinaires étaient inscrits au tableau de l’Ordre, contre 18 548 l’an dernier (+326). Depuis 2015, cette augmentation est de l’ordre de 4,4%. L’âge moyen reste, lui, stable depuis 5 ans : il est ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK