L’Anses met à jour deux fiches sur des dangers biologiques transmissible par les aliments

Tanit Halfon | 25.02.2021 à 14:47:10 |
découpe de viande de poulet crue
© istock-Vladimir Mironov

Il s’agit d’une fiche sur Listeria monocytogenes et d’une sur Campylobacter.

Face au risque de zoonoses alimentaires, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a mis à jour deux fiches relatives à deux dangers biologiques transmissibles par les aliments.

La première fiche concerne le danger Campylobacter (jejuni et coli), responsable de la campylobactériose chez l’humain. Cette bactérie apparaît comme « la première cause de maladie alimentaire d’origine bactérienne en France, avec 400 000 à 800 000 cas humains annuels de campylobactériose ». Les cas sont en augmentation ces dernières années, et on les rencontre particulièrement pendant l’’été, et chez les jeunes de moins de 10 ans. La principale voie de transmission à l’humain est indirecte, via l’ingestion d’aliments et eaux de boisson contaminées. Ce sont les oiseaux qui s’avèrent être les principaux réservoirs de la bactérie (surtout jejuni).

La deuxième fiche concerne le danger Listeria monocytogenes, responsable de la listériose chez l’humain. Cette maladie est rare (350 à 400 cas par an), mais présente un taux élevé de létalité (20 à 30%), et très élevé d’hospitalisation (>97%). Son incidence augmente régulièrement depuis 2006, avec en 2019 5,6 cas de listériose par million d’habitants. De la même manière, la voie de transmission majoritaire est alimentaire.

Les deux fiches donnent des recommandations pour limiter le risque de contamination humaine : recommandations pour la production primaire, pour les industriels agroalimentaires et pour le consommateur.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK